Aussi appelé tableau de protection, le tableau électrique représente l’organe principal d’une installation. Sous la forme d’un boîtier, il est la pièce centrale du circuit électrique du logement et joue un rôle essentiel dans la protection des habitants. Il regroupe différents composants et assure le bon fonctionnement de l’installation électrique.

Installé dans un espace dédié, l’emplacement du tableau électrique Consuel se décide selon des règles de sécurité précises. Ce dernier compte parmi les éléments contrôlés lors de la vérification Consuel vous permettant d’obtenir une certification.

 

Le tableau électrique : quelle utilité ?

Le tableau électrique peut être vu comme l’élément principal d’une installation électrique. Il a plusieurs fonctions et permet notamment de faire le lien entre le réseau extérieur de distribution et celui de votre logement, tout en assurant la sécurité de ses habitants. Il transmet le courant à tous les équipements du logement et permet également de les sectionner indépendamment.

Un tableau électrique qui ne répond pas aux normes imposées par Consuel représente un danger pour tous et augmente fortement les risques d’accidents matériels et corporels. Lorsqu’il est conforme, le tableau électrique protège contre les surtensions, les courts-circuits ainsi que les incendies d’origine électrique.

 

De quoi le tableau électrique est-il composé ?

Un tableau électrique fonctionnel et aux normes doit être composés de plusieurs éléments indispensables tels que :

  • Un disjoncteur général (500 mA) qui permet de manuellement couper le courant sur la totalité de l’installation électrique. Il fait également le lien entre le fournisseur d’électricité et votre circuit.
  • Un disjoncteur différentiel dont la fonction première est la protection des habitants. Il permet de détecter les fuites électriques et les courts-circuits. Lors de l’apparition de l’une d’entre elles, il coupe alors automatiquement le courant pour éliminer tout risque d’électrocution.
  • Un interrupteur différentiel (30 mA). Souvent utilisé pour les équipements sensibles dont il est préférable que le fonctionnement ne soit pas interrompu lors de microcoupures du circuit.
  • Les disjoncteurs divisionnaires protègent les appareils et groupes de prises de potentiels courts-circuits et surintensités.
  • Un parafoudre modulaire vient protéger le circuit en faisant le lien avec la terre, en particulier dans les régions de France à hauts risques d’impacts de foudre.
  • Les borniers électriques font le lien entre le conducteur et les réseaux extérieurs.

La présence de chacun de ces éléments est essentielle pour un tableau électrique conforme aux normes de sécurité. En cas d’absence ou de dysfonctionnement de l’un d’entre eux, vous ne bénéficierez pas de la certification Consuel et le tableau électrique en question représente alors une source de risque considérable.

En complément des éléments cités ci-dessus, le tableau électrique peut également être composé de modules additionnels facultatifs. Parmi eux, on retrouve notamment : le délesteur, le contacteur, l’horloge programmable, la minuterie, l’interrupteur horaire et l’interrupteur crépusculaire.

Si ces derniers ne sont pas obligatoires, ils permettent de faciliter l’économie d’énergie et d’automatiser certains circuits.

 

Quels sont les éléments vérifiés par le Consuel ?

Lors de la vérification précédant la certification Consuel, plusieurs éléments sont contrôlés. Il est indispensable que chacun d’entre eux réponde aux critères de la norme NF C 15-100 et ne présente aucun dysfonctionnement ou anomalie. Ces derniers peuvent être la cause d’accidents importants qu’il est possible d’éviter avec une installation aux normes. Dans le cadre de la vérification du tableau électrique, les éléments à contrôler sont les suivants :

  • Une réserve modulaire qui représente un espace disponible d’au moins 20% du tableau électrique
  • Un dispositif de coupure d’urgence
  • Des disjoncteurs pour chaque différentiel
  • Une protection unique pour tous les appareils de chauffage
  • Un disjoncteur différentiel de type A et un autre de type AC
  • Un disjoncteur divisionnaire ou un coupe-circuit pour chaque circuit
  • Des rails inclinables permettant de faciliter le câblage

Lors du contrôle du plan électrique Consuel, il peut également vous être demandé de fournir le schéma unifilaire correspondant à votre réseau. Pour Consuel, ce schéma tableau électrique permet un aperçu rapide et distinct de la composition exacte de l’installation. Il est à noter que dans la majorité des cas, l’électricien sera chargé de fournir ces schéma tableau électrique pour Consuel lors de leur visite. Dans le cas où l’installation n’a pas été réalisée par un professionnel, il est alors possible de réaliser ce schéma vous-même à l’aide de sites dédiés.

 

Où placer son tableau électrique dans une maison ?

L’emplacement du tableau électrique Consuel ne doit pas être dû au hasard et doit répondre à des règles de sécurité précises. Obligatoirement situé en intérieur dans un endroit sec et à l’abri de l’humidité, le tableau électrique est installé dans un espace dédié appelé Gaine Technique de Logement (GTL).

De manière générale, celle-ci est elle-même placée dans l’Espace Technique Électrique du Logement (ETEL). Souvent à l’entrée du logement, il doit présenter un accès aisé pour faciliter l’intervention des professionnels.

 

Quelles précautions d’installations pour le tableau électrique ?

Afin d’assurer la sécurité de tous les habitants, l’installation du tableau électrique du logement doit être réalisée selon certaines mesures. Parmi les distances minimum à respecter, on retrouve notamment :

  • Une distance d’au moins 40 centimètres entre le tableau électrique et une source de chaleur non isolée thermiquement.
  • Une distance d’au moins 60 centimètres entre le tableau électrique et un point d’eau (sauf en cas de cloisons ou portes séparatrices).
  • Une hauteur d’au moins 90 centimètres entre le tableau électrique et le sol.

Ces précautions sont mises en place pour garantir la sécurité des habitants. En limitant la proximité avec les points d’eau et les sources de chaleur et en assurant une impossibilité d’accès pour les enfants, les risques sont grandement réduits.

L’une des fonctions principales du tableau électrique est de garantir la protection et la sécurité des personnes. De cette manière, tous les paramètres en lien avec cette dernière doivent se conformer à un certain nombre de mesures et de précautions. Entre autres, l’emplacement du tableau électrique Consuel doit respecter des distances minimales précises depuis les points à risque, afin de limiter les risques potentiels.

Afin d’obtenir la certification du Consuel, les éléments composant le tableau électrique ne suffisent pas à justifier une installation aux normales. L’emplacement joue également un rôle essentiel dans la sécurité du logement et de ses habitants.