Les installations électriques défectueuses sont à l’origine de nombreux accidents pouvant causer des dommages irrémédiables. Si ces derniers sont en baisse depuis plus de 50 ans, certains surviennent encore par manque de conformité aux normes NFC 15 100. Une vérification régulière est alors obligatoire afin d’assurer le bon fonctionnement de ces installations.

Les organismes accrédités par le COFRAC tels qu’AFA Contrôle sont qualifiés pour effectuer les contrôles nécessaires et garantir la sécurité de tous.

 

Mise en conformité : la norme NFC 15 100

La mise en conformité d’une installation électrique est essentielle à son bon fonctionnement ainsi que pour assurer la sécurité de toutes les personnes et biens présents dans le bâtiment.

Celle-ci ne doit en aucun cas être négligée et des vérifications régulières sont alors nécessaires afin de garantir sa conformité aux normes en vigueur, en particulier la norme NFC 15 100. Cette dernière contient de nombreuses règles à respecter de manière à assurer la protection de tous.

Qu’il s’agisse d’un bâtiment professionnel ou d’une habitation, les normes électriques doivent être respectées par les professionnels qui mettent en place ces installations.

Si une anomalie ou défectuosité est notifiée lors d’une vérification, celle-ci doit être corrigée dans les plus brefs délais par le biais d’une remise aux normes électriques réalisée, elle aussi, par un professionnel.

Absence de mise aux normes électriques : quels risques ?

Une installation électrique défectueuse peut entraîner de nombreux accidents matériels et corporels : électrocutions, incendies… Les installations électriques sont à l’origine de multiples feux domestiques ou professionnels.

Selon l’OSE (Observatoire National de la Sécurité Électrique en France), les incidents électriques sont aussi bien présents ; en 2016 il a été recensé 200 000 incendies d’habitations dont un quart est de source électrique, 400 000 dommages électriques, 3 000 électrisations ainsi que 40 électrocutions.

Ces chiffres sont en baisse constante depuis 1970, afin de poursuivre cette tendance, il est important de faire vérifier ses installations électriques par un bureau de contrôle. Une mise en conformité de ces dernières permet alors d’assurer la sécurité de tous en réduisant considérablement le risque d’accidents.

En complément des conséquences possibles d’un point de vue matériel ou corporel, des sanctions sont également mises en place. Dans le cadre d’un contrôle au cours duquel le chef d’entreprise n’est pas en mesure de présenter un certificat de conformité Consuel, de lourdes sanctions financières peuvent être infligées. De plus, dans l’éventualité d’un accident dont l’origine est une installation électrique non normée, des sanctions pénales sont également prévues.

D’un point de vue financier, un accident survenant à la suite d’un défaut dans l’installation électrique peut être très coûteux au chef d’entreprise. En effet, l’assurance est en droit de se retirer et ainsi de ne pas couvrir l’assuré lorsque les normes électriques n’étaient pas respectées pour l’installation en question.

CONTACT

 

Comment savoir si une installation électrique est aux normes ?

Afin de déterminer si une installation électrique est conforme à la norme NFC 15 100, plusieurs vérifications doivent être réalisées. Tout d’abord, il est à noter que cette norme prescrit que l’installation électrique en question dispose de plusieurs éléments parmi lesquels nous retrouvons :

  • Le compteur électrique
  • Les disjoncteurs
  • Le tableau électrique
  • Les fusibles
  • Les conduits

En l’absence de l’un d’entre eux, il est déjà possible d’établir que l’installation électrique n’est pas conforme aux normes obligatoires.

De manière générale, afin de décréter qu’une installation électrique est aux normes, celle-ci ne doit présenter aucune anomalie. Du compteur jusqu’aux prises, interrupteurs et fils électriques, rien ne doit être laissé au hasard.

Les vérifications doivent impérativement être réalisées par un professionnel accrédité COFRAC afin de procéder à un diagnostic électrique complet de plusieurs éléments tels que l’état et la localisation des prises, les conducteurs de terre, le conducteur principal de protection… La mise aux normes électriques doit être appliquée sur tous les composants de l’installation.

Des vérifications essentielles

Avant la mise en place de ces contrôles réguliers, une vérification Consuel de mise en conformité est effectuée lors de la première installation. Celle-ci sera essentielle afin de permettre le raccordement au réseau du fournisseur d’énergie.

Aussi appelées vérifications périodiques, les contrôles réguliers doivent être réalisés annuellement afin de vérifier la conformité des installations électriques. Celle-ci pouvant se dégrader au fil du temps, il est essentiel de régulièrement effectuer des contrôles afin de garantir la sécurité de tous les employés.

Ces vérifications d’installations électriques concernent tous les établissements professionnels. Compte tenu des risques encourus par les employeurs en cas de défectuosité électrique, ces contrôles réguliers sont obligatoires. Les vérifications réglementaires qui sont imposées aux établissements soumis au Code du Travail, doivent être réalisées par des organismes de contrôle accrédités par le COFRAC.

Vous pourrez retrouver la liste des bureaux de contrôle accrédités par le COFRAC ici.

Combien de temps durent ces contrôles réglementaires ?

Un contrôle électrique dépend de la surface de l’établissement, du nombre d’armoires électriques ainsi que du type de contrôle effectué. A savoir que pour une vérification initiale de vos installations électriques ou une vérification menée comme une initiale il faut compter 25 % de temps en plus qu’une simple vérification périodique

Par exemple: une vérification initiale d’installation électrique d’une industrie d’une surface 300 m² se déroule sous environ 3h, la périodique met 2h15. Des bureaux d’une surface de 1200m² à 2500m² demanderont 11h pour une vérification initiale, et 8h pour la périodique.

Comment mettre aux normes l’électricité de votre installation professionnelle ?

La mise aux normes électriques demande une certaine anticipation car des délais sont parfois à prendre en compte. Celle-ci doit impérativement être exécutée par un technicien professionnel qui évaluera l’étendue des travaux à réaliser afin que l’installation électrique réponde à la norme NFC 15 100 en vigueur. Au cours de cette mise aux normes électriques, chaque élément composant l’installation doit être conforme.

Une installation électrique qui ne présente aucun défaut ou défectuosité pourra alors recevoir un certificat de conformité Consuel. Celle-ci témoigne d’une installation électrique irréprochable qui ne présente aucun risque pour les personnes présentes dans le bâtiment.

 

Pourquoi choisir AFA Contrôle pour vérifier la bonne mise aux normes électriques de votre établissement professionnel ?

AFA Contrôle fait partie des sociétés accréditées COFRAC, leur permettant alors de réaliser ces vérifications assurant la mise aux normes électriques de vos installations. De manière à assurer des conditions de travail optimales à vos employés, des agents spécialisés proposent un travail de qualité ainsi qu’une intervention rapide si nécessaire. Le renvoi d’un rapport précis et détaillé est proposé dans les plus brefs délais afin de pouvoir être réactif en cas d’anomalies détectées lors du contrôle. Les équipes AFA Contrôle vous proposent notamment :

  • Une assistance technique et des conseils sur-mesure
  • Un rappel les semaines précédant la date d’échéance du contrôle réglementaire
  • Un rapport qui relève scrupuleusement les détails de l’intervention
  • Une intervention rapide

De manière à assurer l’entretien des installations au quotidien, AFA Contrôle met gratuitement à disposition les outils adéquats à la gestion des équipements. Afin de garantir chaque jour la sécurité de chacun, AFA Contrôle propose également des formations aux vérifications.

La mise aux normes électriques de vos installations est obligatoire et permet d’éviter chaque année de nombreux accidents aux conséquences lourdes. Si depuis 1970 leur nombre a considérablement baissé, c’est essentiellement dû à l’instauration de vérifications régulières qui permettent d’assurer le bon fonctionnement des installations électriques. En détectant préalablement des défauts et anomalies, cela permet la mise en place de travaux de remise aux normes de l’électricité limitant ainsi les risques liés à ces dernières.