Dans plusieurs secteurs d’activité, dont notamment le BTP, l’utilisation de mini-pelle, ou de tractopelle, est très fréquente pour réaliser les travaux de terrassement ou d’excavation.

Toutefois, ces appareils peuvent représenter un réel danger pour vos équipes en cas de dysfonctionnement.

AFA Contrôle vous accompagne donc pour toutes les VGP mini-pelle et VGP tractopelle de votre entreprise, et assure ainsi à vos équipes un matériel parfaitement efficace et performant.

 

En quoi consiste la VGP de votre mini-pelle ou de votre tractopelle ?

Une VGP mini-pelle, ou VGP tractopelle, est une Vérification Générale Périodique de votre équipement.

Ce contrôle doit être effectué de manière régulière afin d’assurer le bon fonctionnement de votre mini-pelle ou de votre tractopelle, ainsi que la sécurité de vos équipes sur les chantiers.

Il est toutefois important de ne pas confondre la VGP mini-pelle et la VGP tractopelle avec une VMS (Vérification de Mise en Service) ou une VRS (Vérification de Remise en Service), ces dernières n’intervenantes qu’à l’achat de votre équipement ou suite à des réparations sur votre appareil.

Si les mini-pelles ou les tractopelles utilisées sur votre chantier ne possèdent pas une fonction de levage, la Vérification Générale Périodique n’est à effectuer qu’une fois par an.

En revanche, si votre équipement dispose d’un outil de levage, l’échéance de la VGP correspondante tombe alors à 6 mois.

Il est essentiel de veiller à respecter les périodicités adéquates en fonction de chaque équipement afin de garantir la sécurité de vos équipes, et assurer la poursuite de votre activité en accord avec la réglementation en vigueur.

 

CONTACT

 

Comment se déroule la VGP de votre mini-pelle ou de votre tractopelle ?

La dénomination de mini-pelle est généralement attribuée aux appareils de plus de 7 tonnes. Toutefois, quelle que soit la taille de votre appareil, un contrôle régulier est indispensable pour attester de la conformité de votre équipement à la réglementation applicable. Ce contrôle obligatoire concerne également votre tractopelle.

Lors d’une VGP mini-pelle ou d’une VGP tractopelle, l’agent contrôleur examine de nombreux points dans le but de déceler le moindre endommagement ou dysfonctionnement qui pourrait mettre en péril la sécurité de vos équipes sur le terrain.

Pour que ce dernier puisse avoir toutes les informations nécessaires, vous devrez lui remettre au début de son intervention différents documents relatifs à votre équipement : le carnet de maintenance, le certificat de conformité, le manuel d’utilisation, ainsi que les rapports des précédentes vérifications effectuées sur votre appareil.

Fort de ces éléments, l’agent contrôleur commence la VGP mini-pelle ou la VGP tractopelle avec un examen de l’état de conservation de l’appareil.

Ce premier examen général de votre équipement doit permettre de remarquer toute détérioration visible et porte sur les points suivants :

  • Le châssis : l’état des chenilles en caoutchouc ou en métal, des contrepoids, etc.
  • Le groupe de puissance : le moteur ou la batterie, les distributeurs, la pompe, etc.
  • La charpente : signes d’oxydation, de fissures ou de déformations sur le bras, la flèche, le balancier, la tourelle, le godet ou le grappin, et la lame de nivellement.
  • Les organes hydrauliques : signes de fuites éventuelles, vérification des vérins, des clapets de sécurité et des moteurs.
  • Les connecteurs et faisceaux électriques : protections, signes d’oxydation, etc.
  • Les postes de commande et la signalétique : état de la cabine ou du capony, des leviers, présence des consignes de sécurité, etc.

Une fois l’état général de conservation observé, l’agent contrôleur procède à la deuxième étape de la VGP mini-pelle ou VGP tractopelle avec des essais de fonctionnement détaillés.

Ces manœuvres permettent de vérifier que votre équipement est utilisable selon les vitesses et les charges indiquées par le constructeur, et ce, sans dysfonctionnement :

  • Les organes de commande : essais de l’appareil dans toutes les positions applicables du bras et du godet ou du grappin.
  • Les dispositifs de sécurité : arrêt d’urgence, détecteur de dévers, etc.
  • Les freins.
  • La direction.
  • L’éclairage.
  • Le maintien de charge : étanchéité du circuit hydraulique, stabilité de l’appareil, etc.

À la suite de la VGP, l’agent contrôleur vous remet un rapport de vérification détaillé indiquant d’éventuelles réparations à entreprendre sur votre équipement, ou attestant de son bon état de fonctionnement.

Ce document est à conserver puisqu’il vous sera nécessaire lors de votre prochaine VGP mini-pelle ou tractopelle et peut vous être demandé en cas de contrôle de votre entreprise.

 

Pourquoi faire une vérification périodique de votre mini-pelle et de votre tractopelle ?

L’arrêté du 1er mars 2004 impose une vérification générale périodique sur tous les engins de levage et de chantier.

Effectuer régulièrement ces contrôles obligatoires sur vos équipements vous permet donc de poursuivre pleinement votre activité, avec l’assurance que votre entreprise est en conformité avec la réglementation en vigueur.

Lire aussi : VGP Réglementation

Outre l’aspect légal d’une VGP mini-pelle et d’une VGP tractopelle, c’est la sécurité de vos équipes sur vos chantiers ou vos sites qui est essentielle. En effet, ces engins, grâce à leurs fonctions, peuvent représenter un danger important pour vos opérateurs en cas de dysfonctionnements.

Une vérification régulière vous permet d’assurer à vos équipes des appareils fiables et performants qui leur permettent des conditions de travail optimales, nécessaires à leur sécurité et leur efficience.

Quelles sont les pénalités en cas de VGP mini-pelle, ou VGP tractopelle, non effectuées ?

Tout d’abord, il est important de noter que votre assureur pourra décliner toute responsabilité quant à des dommages ou des pannes relatives à une mini-pelle ou une tractopelle sur lesquels les vérifications générales périodiques n’ont pas été effectuées.

Vous ne percevrez donc aucun dédommagement compensatoire de la part de votre assurance dans ce cas.

Ensuite, si votre entreprise fait l’objet d’un contrôle de l’inspection de travail et dispose de mini-pelles ou de tractopelles non vérifiées selon la législation en vigueur, en tant que chef d’établissement, vous vous exposez à une amende de 3 750€ multipliée par le nombre de salariés de votre entreprise.

Enfin, si l’une de vos mini-pelles, ou l’un de vos tractopelles, n’est pas vérifiée selon la périodicité requise et est à l’origine d’un sinistre sur un chantier, c’est alors votre responsabilité pénale qui est engagée en tant que dirigeant.

Les peines encourues en cas d’accident corporel peuvent aller jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et une amende de 75 000€.

 

Comment faire une vérification périodique de votre mini-pelle ou tractopelle ?

Deux solutions existent pour réaliser la vérification générale périodique de votre mini-pelle ou de votre tractopelle : en interne avec un employé formé, ou par le biais d’un organisme accrédité.

Dans le premier cas, vous effectuez simplement la VGP mini-pelle ou tractopelle nécessaire au sein de votre entreprise.

L’agent contrôleur désigné devra toutefois avoir bénéficié d’une formation reconnue pour procéder minutieusement à l’état de conservation de l’appareil, ainsi qu’aux essais de fonctionnement.

En effet, sa responsabilité étant engagée au moment de la rédaction du rapport, il est primordial de vous assurer que ce dernier a toutes les compétences requises pour assurer des équipements parfaitement sûrs à vos équipes sur le terrain.

Dans le second cas, vous pouvez contacter un organisme accrédité externe à votre entreprise. Vous convenez alors d’un rendez-vous avec un agent contrôleur qui s’occupe de la VGP mini-pelle ou de la VGP tractopelle, et vous fournit le rapport de vérification correspondant.

 

Pourquoi choisir AFA Contrôle pour la vgp de votre mini-pelle ou tractopelle ?

Soucieux de faciliter la poursuite de votre activité dans les meilleures conditions, nos agents ont une parfaite connaissance des réglementations en vigueur et possèdent tout le matériel nécessaire à une VGP mini-pelle ou tractopelle.

De cette façon, vous êtes sûr de profiter d’un service compétent et efficace pour votre entreprise.

Si vous souhaitez effectuer vos contrôles en interne, AFA Contrôle vous propose également des formations VGP avec des programmes détaillés et complets qui permettent d’acquérir toutes les compétences nécessaires dans les meilleurs délais.

Vous pouvez ainsi réaliser vos vérifications générales périodiques sur votre mini-pelle ou votre tractopelle au sein de votre entreprise en toute sérénité, et garantir une sécurité optimale à vos équipes.

N’hésitez pas et faites appel à nos services compétents pour garantir sécurité et sérénité à votre entreprise !